Little gay boy
Voir l'image d'origine  Little gay boy-
  • Film de Antony Hickling
  • Durée : 73 min - 2014 - France
  • Interdit aux moins de 18 ans.


    Né d’une mère prostituée et d’un père absent,  J-C., à l’âge adolescent, expérimente sa sexualité et pousse les limites de son identité, jusqu’au jour où il rencontre, finalement, ce père fantasmé. Entre violence crue et rêveries fantasmagoriques, J-C. devra trouver sa voie  et se libérer  progressivement des démons du passé.

    Avec Gaëtan Vettier, Amanda Dawson, Manuel Blanc (César du meilleur espoir masculin pour J'embrasse pas d'André Techiné), Stéphanie Michelini (Wild Side)...


    "Poétique. D’une grande originalité." (Festival Chéries-Cheris)


    "Un choc esthétique." (Pop & Films)


    "A mi-chemin entre Pasolini, Buñuel ou encore Derek Jarman, ce long métrage a fait le tour des festivals du monde entier et a reçu de nombreuses récompenses." (LOM)


    "À voir (...) pour la recherche esthétique et l’expérimentation formelle dont tout le film témoigne, ainsi que pour le charisme et le talent de l’acteur principal Gaëtan Vettier." (http://www.heteroclite.org/2014/04/little-gay-boy-antony-hickling/)


    "Une expression de cinéma libre, farouchement indépendante. Little Gay Boy récupère à peu près tous les codes du cinéma gay indépendant de ses pairs... Du trash, jusque dans la mise en scène des actes sexuels dépeints, de l’irrévérence religieuse, une théâtralité excessive, avec reproduction picturales, mises en abîme... L’art (jusqu’aux empreints d’opéra et aux récitations de poèmes) est constamment convoqué pour donner une authenticité à la démarche. Cette facilité lui confère surtout une artificialité (...) attachante, de par l’implication d’acteurs investis dans une grande mise en scène que n’auraient pas reniée Werner Schroeter (Deux), Pasolini (Théorème), Greenaway (The Baby of Macon) et surtout Derk Jarman auquel on pense également beaucoup, notamment pour Caravaggio et Edward II." (http://www.avoir-alire.com/little-gay-boy-un-triptyque-la-critique-test-dvd)


    "Cette relecture de la vie du Christ par Antony Hickling décoiffe !  (...) Le film pourra en choquer plus d’un par la façon sans détour de mettre en scène les actes sexuels extrêmes et les tabous ultimes (...). C’est en tout cas le dvd qu’il faut voir pour pouvoir se faire un avis car malgré nos réserves, on a très envie de suivre cet auteur-réalisateur dérangeant qu’est Antony Hickling !" (Sensitif n°86)


    "Ce triptyque poétique et sexuel de Antony Hickling a révélé un jeune acteur : Gaëtan Vettier." (PINKTV.FR)


     


    BONUS : "BIRTH 1", "BIRTH 3", "Q.J.", 3 courts métrages d’Antony Hickling.


    Interview de Gaëtan Vettier sur PINKTV.FR


    Interview de Antony Hickling et Manuel Blanc sur YAGG.COM