Maàlich
Voir l'image d'origine  Maàlich-
  • Film de Thomas Jenkoe
  • Durée : 85 min - 2013 - France
  • Version française. ENGLISH SUBTITLES


    Alfortville, au confluent de la Seine et de la Marne. Dans l’obscurité du Chinagora, vaste complexe hôtelier en décomposition avancée, des gens se croisent. Ils sont employés, touristes, ou simples habitants du quartier, comme moi. Chacun devrait dormir mais aucun n’y parvient. Le film est un poème sur notre Nuit, celle du dehors et celle qu’on porte en soi. Contemplera-t-on une nouvelle aube se lever ?     


    Alfortville, between the Seine and the Marne rivers. Hidden in the shadows of the Chinagora, a vast and decaying hotel, people come together. They may be employees of the hotel, tourists, homeless people, or mere inhabitants of the neighborhood, like me. They should be sleeping, but they can't. This film is a poem about our Night, whether it is outside or inside us. Will a new dawn rise again ?


    « En 1926, pour replacer le cinéma à la hauteur des enjeux historiques qui lui sont contemporains, Alberto Cavalcanti réalise la première des Symphonies urbaines, Rien que les heures. Il s’agit de déchirer les clichés et de recommencer la représentation au nom de la souffrance concrète des exclus (...). En 2012, Maàlich de Thomas Jenkoe reprend le flambeau allumé par Cavalcanti et relayé depuis par d’autres cinéastes dignes de ce nom (Peter Weiss, Holger Meins, Lionel Rogosin, Jérôme Schlomoff...) (...). Maàlich, scintillements d’humanité, lueurs vacillantes au seuil du noir complet. » (Nicole Brenez, professeur à l’Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, responsable des programmes d’avant-garde à la Cinémathèque française)


    BONUS

    Bande-annonce du film (2 min.)

    Une Passion court métrage de Thomas Jenkoe (7 min.)