Lire, volume 2
Voir l'image d'origine  Lire, volume 2-
  • Film de Gérard Courant
  • Durée : 99 min - 2013 - France
  • Initiée par Gérard Courant en 1986, Lire est une série cinématographique de portraits filmés qui montre, en un seul gros plan-séquence fixe et sonore de 3 minutes 20 secondes, un écrivain qui lit le début de son dernier livre publié. Ce deuxième volume comprend les N°26 à 50 de cette série. « C’est là que notre démiurge se penche avec sollicitude sur le sort de ceux dont le métier, l’activité n’est pas de se montrer, mais de se servir des mots, je veux parler, bien sûr, des écrivains. Gérard Courant leur offre une série sonore. "Enfin on y est", se disent les malheureux auteurs, mais ils ne savent pas à quoi ils se prêtent. La série Lire est un cinématon sonore (même plan, même format, même temps…) dans lequel un écrivain lit les premières pages de son dernier livre jusqu’à épuisement de la bobine. Le résultat : certains écrivains (pas tous heureusement) ne savent pas lire leur propre texte. Est-ce donc que leurs récits n’ont pas subi l’épreuve du "gueuloir" ? Est–ce donc que la musique n’est pas bonne ? » (Alain Paucard, livre Cinématon, éditions Henri Veyrier, 1989).


    Série cinématographique couronnée par l’Académie Française en 1993.


    26 – Jacques Cellard lit Souvenirs d'une gamine effrontée (éditions Balland). 27 – Ultra-Violet lit Famous for 15 minutes My years with Andy Warhol (éditions Harcourt Brace Jovanovich). 28 – Fernando Arrabal lit Le Matin des amours (éditions Cristiani). 29 – François Coupry lit Éloge du gros (éditions Robert Laffont). 30 – Philippe Sollers lit Le Lys d'or (éditions Gallimard). 31 – Philippe Sollers lit Carnet de nuit (éditions Plon). 32 – Pierre Gripari lit Histoire du méchant Dieu (éditions l'Âge d'homme). 33 – Fernando Arrabal lit Sa corolle noire (éditions A. Biren) suivi de Ah la belle année (éditions Ginasservis et Paris). 34 – Fernando Arrabal lit La Fille de King Kong (éditions Acropole) et La Hija de King Kong (éditions Seix Barral-biblioteca Breve). 35 – Gilbert Lascault lit Le Petit chaperon rouge, partout (éditions Seghers). 36 – Jean Teulé lit Gens de France (éditions Casterman). 37 – Dionys Mascolo lit Lettre polonaise (éditions de Minuit). 38 – Hubert Lucot lit Simulation (éditions Imprimerie Nationale). 39 – Pierre Gripari lit Les Derniers jours de l'Éternel (éditions L'Âge d'homme). 40 – Jean Teulé lit Gens d'ailleurs (éditions Casterman). 41 – Dominique Noguez lit Les Deux veuves (éditions de la Différence). 42 – Gilbert Lascault lit Histoires en forme de trèfle (éditions Seghers). 43 – Maurice Pons lit Les Mistons (nouvelle du recueil Virginales, éditions Julliard). 44 – Jacques Cellard lit Godillot, silhouette et Cie Dictionnaire thématique des noms communs venus de noms propres (éditions Belfond). 45 – Jean Dutourd, de l'Académie Française, lit Conversation avec le Général (éditions Flammarion). 46 – Jean Dutourd, de l'Académie Française, lit Le Séminaire de Bordeaux (éditions Flammarion). 47 – Gérard Lenne lit Je me souviens du cinéma (éditions du Griot). 48 – Alain Paucard lit Dictionnaire des idées obligées (éditions du Dilettante). 49 – Alain Malraux lit Les Marronniers de Boulogne (éditions Ramsay / de Cortanze). 50 – Michel Boujut lit Amours américaines (éditions du Seuil).


    BONUS :


    -"PHILIPPE SOLLERS, CINEMATON #314" (1984, 4')


    -"DOMINIQUE NOGUEZ, CINEMATON #319" (1984, 4')


    -"GABRIEL MATZNEFF, CINEMATON #393" (1984, 4')


    -"GEORGES LONDEIX, CINEMATON #473" (1984, 4')