Lire, volume 1
Voir l'image d'origine  Lire, volume 1-
  • Film de Gérard Courant
  • Durée : 83 min - 2013 - France
  • Initiée par Gérard Courant en 1986, Lire est une série cinématographique de portraits filmés qui montre, en un seul gros plan-séquence fixe et sonore de 3 minutes 20 secondes, un écrivain qui lit le début de son dernier livre publié. Ce premier volume comprend les N°1 à 25 de cette série. « C’est là que notre démiurge se penche avec sollicitude sur le sort de ceux dont le métier, l’activité n’est pas de se montrer, mais de se servir des mots, je veux parler, bien sûr, des écrivains. Gérard Courant leur offre une série sonore. "Enfin on y est", se disent les malheureux auteurs, mais ils ne savent pas à quoi ils se prêtent. La série Lire est un cinématon sonore (même plan, même format, même temps…) dans lequel un écrivain lit les premières pages de son dernier livre jusqu’à épuisement de la bobine. Le résultat : certains écrivains (pas tous heureusement) ne savent pas lire leur propre texte. Est-ce donc que leurs récits n’ont pas subi l’épreuve du "gueuloir" ? Est–ce donc que la musique n’est pas bonne ? » (Alain Paucard, livre Cinématon, éditions Henri Veyrier, 1989).


    Série cinématographique couronnée par l’Académie Française en 1993.


    1 – Félix Guattari lit Genet retrouvé (in revue d'Études Palestiniennes). 2 – Jacques Henric lit Comme elle s'en va la figure du monde (éditions Grasset). 3 – Alain Jouffroy lit La Treizième lettre (éditions Grasset).  4 – Jean-Pierre Faye lit Raison narrative (éditions Balland). 5 – Guy Scarpetta lit L'Impureté (éditions Grasset). 6 – Dominique Noguez lit Les Trois Rimbaud (éditions de Minuit). 7 – Philippe Sollers lit Paradis II (éditions Gallimard). 8 – Marcelin Pleynet lit Prise d'otage (éditions Denoël). 9 – Jean-Paul Aron lit Les Modernes (éditions Gallimard). 10 – Fernando Arrabal lit Humbles Paradis (éditions Christian Bourgois). 11 – Philippe Sollers lit Le Coeur absolu (éditions Gallimard). 12 – Hubert Lucot lit Langst (éditions P.O.L.). 13 – Louis Calaferte lit Promenade dans un parc (éditions Denoël). 14 – Pierre Gripari lit Le Septième lot (éditions Julliard, l'Âge d'homme). 15 – Alain Paucard lit Lazaret (éditions l'Âge d'homme). 16 – Jean Tulard lit Joseph Fiévée, conseiller secret de Napoléon (éditions Fayard). 17 – Jacques Goimard lit Les viles aventures de Conic le Capon (revue Roman, n°22). 18 – Alain Demouzon lit Lune Rousse (éditions Flammarion). 19 – Bernard Marcadé lit Après dissipation des brumes matinales (éditions de la Différence). 20 – Michel Déon, de l'Académie Française, lit La Montée du soir (éditions Gallimard). 21 – Yves Martin lit Assez ivre pour être vivant (La Bartavelle éditeur). 22 – Alain Paucard lit Petit manuel du séducteur en campagne (éditions Balland). 23 – Georges Londeix lit Le Pont Marida (éditions Belfond). 24 – Jean-François Bory lit Pas tout le même jour (éditions Flammarion). 25 – Catherine Millet lit L'Art contemporain en France (éditions Flammarion).


    BONUS : "L'Homme Atlantique de Marguerite Duras par Gérard Courant" (2011, 11')