FARAFIN KO, UNE COUR ENTRE DEUX MONDES
Voir l'image d'origine  FARAFIN KO, UNE COUR ENTRE DEUX MONDES-
  • Film de Chloé-Aicha BORO, Vincent SCHMITT, Claude LETTERIER
  • Durée : 52 min - 2016 - Burkina Faso
  • FARAFIN KO du dioula farafin = peau noire (africain), ko = les choses, les manières de faire. Un an à regarder et à écouter une cour familiale au Burkina-Faso c'est scruter la société Africaine à la loupe. Une cour entre deux mondes où une voiture en panne sert d'établie aux chèvres, où les paraboles voisinent avec les mortiers en bois. On y entend les vieux, gardiens de l'ordre anciens, les jeunes qui rêvent d'ailleurs mais vivent sous l'emprise de leur aînés, les femmes qui font avec la polygamie et le chef de famille qui essaie tant bien que mal de maintenir la barque à flot. Le modèle traditionnel, le Farafin ko, est-il vraiment en phase avec l'époque et les impératifs de développement ? Le modèle « moderne », à l'occidentale, est-il vraiment en phase avec la culture ancestrale et l'identité africaine ? Où se situent ces barrières qui depuis les indépendances ont privé ce continent, si riche de part sa terre comme de part la jeunesse de sa population, d'un réel développement ?